Uncategorized

From Guinea with Love

Hello, hello!

Bon début de semaine les ami.e.s! De retour avec un nouvel article et toujours cinq lectrices (Merci les copines! Ha!).

On se lance?

Pendant longtemps j’ai réfléchi à mon prochain sujet d’article et à chaque fois que je me lançais, je finissais par laisser tomber. D’où l’écart entre les publications.

En y repensant encore je me suis dit que le meilleur des sujets serait un qui me viendrait naturellement, et pas un sur lequel j’aurais à travailler des jours pour le peaufiner. Du coup me revoilà!

Ces deux dernières semaines j’ai ressenti énormément de stress. J’étais anxieuse et même parler à mes amies me prenait la tête. Elles n’y étaient pour rien, mais je ne savais pas comment gérer tout ce que je ressentais.

Penser au futur me met dans tous mes états. Je suis sur le point d’entamer ma carrière professionnelle et de voler de mes propres ailes, et bien que l’on n’en parle pas assez, c’est une étape émotionnellement chargée. On se demande si on est vraiment prêt et en même temps on a envie d’enlever un poids des épaules de nos parents en se débrouillant seul(e). Tout ce que je peux dire c’est que c’est compliqué.

Pendant quelques jours j’y ai réfléchi et j’en suis venue à une conclusion. On ne peut pas éviter ce qui doit arriver, et on ne peut pas constamment se protéger des échecs. Ces étapes font partie intégrante de la vie et nous devons les vivre pour se forger.

Je ne peux pas être sûre de ma réussite du premier coup, ni de mon échec juste parce que le début est difficile. Mais si il y a une chose dont je suis certaine c’est qu’avec le travail, la perseverance, et l’envie d’y arriver, on peut soulever des montagnes. Et ce dans tous les aspects de la vie.

Au lieu de rediriger mon anxiété envers les gens qui ne veulent que m’aider, je préfère me dire que ça va aller et que tout va rentrer dans l’ordre tant que je m’accroche et que je me souviens de pourquoi je me lève et me bats tous les jours.

C’est dur je sais mais ça en vaudra la peine, je le sais. Et ça me permets d’avancer tous les jours avec foi, même quand je doute.

Je pense que ce que j’essaye de dire c’est que quelque soit l’épreuve, l’obstacle qui te paralyse, dis toi que toute ta force te vient de l’intérieur et que le plus important c’est d’être heureux avec ses choix. Qu’ils aboutissent à quelque chose de concret ou pas, sois certain(e) de tes choix, et tu n’auras pas de regret.

Ta vie et ton futur t’appartiennent, donc ne t’attarde pas sur les détails ou sur les échecs: ils ne te définissent pas. Par contre ce que tu en fais, ça ça veut beaucoup dire.

Je suppose que mon message se veut positif et encourageant en ce début de semaine. Je veux vous donner de la force et en même temps me motiver moi-même.

J’espère que vous passerez une superbe semaine, synonyme de réussites mais surtout de leçons!

Des bisous!

3 réflexions au sujet de “From Guinea with Love”

  1. Preach fwiend! Preach! 🙌🏽🙌🏽Super beau texte!! 👏🏽👏🏽Continue comme sa, super proud of you and aye never forget the crazy one is always there ! Can’t wait to read the next one 💙❤️

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s